Projet

Chaudière

Cette activité correspond aux activités de RNCan qui sont axées sur l'évaluation des principaux aquifères canadiens, la compréhension de la dynamique de leurs eaux souterraines et l'élaboration de modèles numérique de l'écoulement des eaux souterraines afin d'évaluer la durabilité de ces ressources. Le bassin versant de la rivière Chaudière, situé au sud de la ville de Québec, s'étend sur une superficie de près de 6 700 km2, de la frontière américaine au fleuve du Saint-Laurent. Dans sa partie méridionale, le bassin versant est principalement forestier alors que l'agriculture domine dans la partie septentrionale. Les eaux souterraines constituent la principale source d'eau potable d'environ 65 p. 100 de la population (~150 000). L'aquifère régional est composé de roches sédimentaires appalachiennes à la base et de rares sédiments grossiers récents dispersés au sommet. Les données existantes sur les niveaux des eaux souterraines sont en étroite corrélation avec la topographie et la conductivité hydraulique des roches fracturées est relativement faible, soit 1x10-7 m/s, ce qui laisse supposer que l'écoulement des eaux souterraines est contrôlé principalement par la topographie locale avec un écoulement régional peu important. Les analyses chimiques exécutées sur échantillons eaux souterraines indiquent que leur qualité est bonne selon les normes de potabilité de l'eau.
Période d'activitéDe 2009-04-01 à 2014-03-31
Ce projet s'est intéressé au(x) système(s) aquifère(s) suivant(s)
Chaudière