Système aquifère

Richelieu - Yamaska


Southern St Lawrence Platform
Dans le contexte de la zone sud de la Plate-forme du Saint-Laurent (Basses-terres sud), la couverture de sédiments argileux n'est généralement pas continue ou épaisse, le socle rocheux étant plutôt recouvert de till de moins de 10 m d'épaisseur qui peut permettre une recharge significative de l'aquifère rocheux. Ce couvert sédimentaire limité laisse croire qu'il y aurait des liens entre l'aquifère rocheux et les cours d'eau, particulièrement le long de certains tronçons de la rivière Richelieu qui constitueraient des zones de résurgence. L'écoulement est orienté est-ouest, des zones de recharge vers la rivière Richelieu ou vers autres zones de résurgence. Les épaisseurs significatives de sédiments superficiels perméables ont peu d'extension spatiale, de sorte que le potentiel aquifère repose essentiellement sur l'aquifère rocheux fracturé. Il y a une utilisation significative d'eau souterraine pour l'approvisionnement dans ce contexte. Les conditions semi-captives prédominantes se traduisent par une vulnérabilité modérée de l'aquifère rocheux. Les eaux souterraines présentent des dépassements d'ordre esthétique fréquents pour Fe et Mn ainsi que pour S, Na et F dans la zone centrale uniquement.
Appalachian Internal zone
L'unité hydrogéologique des Appalaches internes comprend les zones d'Humber interne et de Dunnage. Les roches sont métasédimentaires et métavolcaniques allochtones très déformées et légèrement métamorphisées. Elles sont principalement composées de schiste, phyllade, ardoise, quartzite et quelques intrusifs mafiques et complexes ophiolitiques. Le socle rocheux est affleurant ou recouvert par un till mince et discontinu sur les hauts topographiques. Les vallées principales présentent une couverture argilo-silteuse d'origine glaciolacustre avec possibilité de sédiments fluvioglaciaires sous-jacents ou affleurant. Dans cette unité, on retrouve une importante recharge sur les hauteurs à cause du faible couvert de till. La résurgence de l'eau souterraine se fait par endroits dans les vallées. Un potentiel aquifère au roc est présent dans l'ensemble du contexte, ainsi qu'un potentiel aquifère dans les dépôts meubles dans les vallées. L'aquifère rocheux présente une vulnérabilité modérée sur les hauts topographiques et modérée à faible pour les vallées. La meilleure qualité d'eau souterraine de la Montérégie Est est présente dans ce contexte, qui n'a pas été envahi par la mer de Champlain. Par endroits, l'eau présente des dépassements d'ordre esthétiques pour Fe, S et Mn. Le secteur centre de l'unité présente également un dépassement notable du critère de potabilité pour U. Il y a une utilisation locale de l'eau souterraine dans ce contexte, dans les secteurs où des municipalités plus importantes se sont développées.
Appalachian External zone
L'unité des Appalaches externes fait partie de la zone de Humber externe comprenant principalement des ardoises, schistes, grès, et calcaires. Les formations rocheuses sont recouvertes d'une mince unité de till suivie de sédiments sablo-graveleux littoraux minces et discontinus. Ces derniers forment des aquifères granulaires potentiels dans la vallée. Une couverture argileuse de 5-10 m d'épaisse se retrouve dans les vallées. Dans ce contexte, on retrouve un faible couvert de till sur les hauteurs qui permettrait une recharge plus importante. Ce contexte n'est cependant pas uniquement une zone de recharge régionale car, à certains endroits dans sa partie sud, il y aurait plutôt résurgence d'eau souterraine provenant des Appalaches. Il y aurait aussi résurgence de l'eau souterraine dans les vallées et au front des Appalaches à la limite de la Plate-forme du Saint-Laurent (Basses-terres). Les eaux souterraines s'écoulent des hauts topographiques et autres zones de recharge vers le front ouest de l'unité et dans la vallée de la rivière Noire. L'aquifère rocheux est peu à moyennement perméable, mais il est exploité partout, tandis que le potentiel aquifère dans les dépôts meubles est présent par endroits dans les vallées. Il y a une utilisation importante de l'eau souterraine dans ce contexte. L'aquifère a une vulnérabilité modérée aux contaminations par la surface. L'eau est de bonne qualité, mais présente des dépassements d'ordre esthétique fréquents pour Fe, Mn et S.
Monteregian intrusions
Le contexte hydrogéologique des intrusions montérégiennes vient recouper les roches de Plate-forme du Saint-Laurent et des Appalaches dans un axe plus ou moins est-ouest. Ces intrusions sont principalement associées aux monts Saint-Bruno, Saint-Hilaire, Rougemont, Yamaska, Saint-Grégoire, Shefford et Brome. Ces collines sont constituées de roches ignées intrusives, dont les plus communes sont des gabbros et des syénites. Cette unité hydrogéologique représente une zone de recharge régionale de l'aquifère rocheux. Elle présente un potentiel aquifère dans le roc fracturé, mais aussi dans les dépôts meubles du côté sud des Montérégiennes où se trouvent des accumulations significatives de sédiments grossiers perméables. L'aquifère rocheux et les aquifères granulaires entourant les Montérégiennes sont toutefois relativement vulnérables. Les eaux s'écoulent radialement à partir du sommet des collines. Au niveau de la qualité d'eau, ce contexte est caractérisé par un type d'eau distinct reflétant à la fois la recharge locale et un apport d'eau évoluée. Dans ce contexte, on retrouve des dépassements significatifs des critères de potabilité pour le fluor (F) et le baryum (Ba) dans l'eau souterraine de l'aquifère rocheux.
Northern St Lawrence Platform
Le contexte de la zone nord de la Plate-forme du Saint-Laurent (Basses-terres nord) est caractérisé par un faible relief et surtout par une couverture de sédiments argileux relativement épaisse (> 20 m). Ces conditions impliquent une recharge minimale de l'aquifère rocheux régional ainsi qu'un très faible écoulement de l'eau souterraine. De cette situation découle la présence d'eau saumâtre dans l'aquifère rocheux des Basses-terres nord dû au lessivage partiel de l'eau de la mer de Champlain. Cette eau saumâtre n'est pas potable, entraînant un faible potentiel aquifère pour ce contexte, d'où une utilisation minimale de l'eau souterraine et le recours à l'eau de surface pour l'alimentation en eau. La portion de la Yamaska entre les Montérégiennes et le fleuve St-Laurent représentent une émergence importante. D'autres émergences diffuses faibles se retrouvent où l'argile est plus mince, notamment dans les cours d'eau. L'unité argileuse protège l'aquifère rocheux, limitant le risque de contamination par la surface. Les dépôts sédimentaires superficiels tels que les sables sus-jacents à l'argile ainsi que les sédiments indifférenciés sous l'argile forment des aquifères superficiels et granulaires.
Projet Publications pertinentes Plus d'info
RichelieuHigh-resolution Shallow Seismic Reflection Profiles for Groundwater Studies in the Montérégie region, east of Montreal, Quebec; Geological Survey of Canada
RichelieuHigh-resolution Shallow Seismic Reflection Profiles for Groundwater Studies in the Montérégie region, east of Montreal, Quebec; Geological Survey of Canada
RichelieuGéologie du socle rocheux, Bassins Richelieu - Lac Champlain et Yamaska, Québec, New York et Vermont / Bedrock geology, Richelieu - Lake Champlain and Yamaska watersheds, Quebec, New York and Vermont, Commission géologique du Canada
RichelieuGéologie du socle rocheux, Bassins Richelieu - Lac Champlain et Yamaska, Québec, New York et Vermont / Bedrock geology, Richelieu - Lake Champlain and Yamaska watersheds, Quebec, New York and Vermont, Commission géologique du Canada
RichelieuDownhole geophysical logging and preliminary analyses of bedrock structural data for groundwater applications in the Montérégie Est area, Québec; Geological Survey of Canada
RichelieuDownhole geophysical logging and preliminary analyses of bedrock structural data for groundwater applications in the Montérégie Est area, Québec; Geological Survey of Canada
RichelieuDélimitation des eaux souterraines saumâtres en Montérégie Est, Québec, Canada
RichelieuDélimitation des eaux souterraines saumâtres en Montérégie Est, Québec, Canada
RichelieuAtlas du projet Montérégie Est, sud du Québec, Canada
RichelieuPortrait des ressources en eau souterraine en Montérégie Est, Québec, Canada
RichelieuHydrogéochimie régionale des trois bassins versants de la région de la Montérégie Est, Québec, Canada
RichelieuIntegrated regional characterization of the Montérégie Est aquifer system, Quebec, Canada
RichelieuUnconsolidated sediment mapping using multi-component seismic reflection data in the Richelieu (QC) area
RichelieuModeling the evolution of a regional fractured-rock aquifer system in southern Quebec following the last deglaciation
RichelieuCartes de la géologie des formations superficielles de la Montérégie-Est, Québec(SNRC 31H01, 31H02, 31H03, 31H04, 31H06, 31H07, 31H08, 31H09, 31H10, 31H11, 31H14, 31H15, 31I03, 31I03)
RichelieuCartographie des dépôts de surface des bassins versants contigus des rivières Yamaska, Richelieu et de la baie Missisquoi
RichelieuIndicateurs de gestion durable des ressources en eau souterraine appliqués au système aquifère régional de la Montérégie Est, Québec, Canada
RichelieuFracture systems controls on fluid flow in the regional sedimentary rock aquifer system of Montérégie Est, southern Québec, Canada
RichelieuCanada/U.S. transboundary geological maps of the Richelieu/Lake Champlain and Yamaska basins
RichelieuInitial characterization of fractures and hydraulic properties of the Montérégie Est rock aquifer system
RichelieuHydrogeological systems of the Montérégie Est region, southern Quebec: fieldtrip guidebook, GeoMontréal 2013 conference