Système aquifère

Localisation

Bassin de la rivière South-Nation


Aquifère des sables et graviers fluvioglaciaires (esker)
La région de l'esker de Vars-Winchester comprend quatre unités géologiques principales. En ordre ascendant, les unités sont : socle rocheux, till, sables et graviers fluvioglaciaires de l'esker ainsi que les boues et sables de la mer de Champlain. Cette dernière unité peut être surmontée de sédiments alluviaux et organiques. L'esker désigne une forme allongée sur 40 km de long, présentant une crête partiellement enterrée, composée de sable et gravier qui s'étend au nord-sud de la région. La crête centrale de l'esker est de 2 à 20 m de haut (moyenne 15 m). Considérant que l'esker VW est principalement enterré, sa continuité latérale et longitudinale est incertaine. Conceptuellement, il est assumé que l'esker est continu, cependant des discontinuités potentielles ont été identifiées. L'esker, étant recouvert par les boues de la mer de Champlain, est confiné à l'exception de la partie affleurant. L'aquifère est rechargé par les précipitations qui tombent directement sur la section de l'esker qui affleure. L'esker est probablement aussi rechargé par les cours d'eau qui l'interceptent. Généralement, le noyau graveleux de l'esker est plus perméable que les autres sédiments, offrant un chemin d'écoulement préférentiel pour les eaux souterraines. Par conséquent, l'écoulement dans le système se produit préférentiellement le long de l'esker au lieu de suivre les gradients régionaux. L'écoulement longitudinal des eaux souterraines dans l'esker n'est toutefois pas unidirectionnel. Les eaux convergent vers la rivière Castor et divergent à l'endroit du haut topographique de Maple Ridge au sud. Basé sur la topographie du socle rocheux, une autre division des eaux se localiserait au nord, près de Vars. Les eaux souterraines se déversent dans les cours d'eau. Les aquifères de l'esker sont prolifiques et productifs (31L/s). Ils représentent un réservoir pour l d'eau potable desservant 7 municipalités, soit environ 17 000 personnes. Les eskers sont également exploités par des compagnies pour les sables et graviers.
Aquitard de till
La région de l'esker de Vars-Winchester comprend quatre unités géologiques principales. En ordre ascendant, les unités sont : socle rocheux, till, sables et graviers fluvioglaciaires de l'esker ainsi que les boues et sables de la mer de Champlain. Cette dernière unité peut être surmontée de sédiments alluviaux et organiques. Le till est localement discontinu. Il est généralement massif et considéré comme « surconsolidé ». Lorsque le till affleure, sa surface supérieure présente des crêtes allongées, parallèles, orientées nord-sud. Dans la partie nord de la zone d'étude, une fine couche de gravier (inférieure à 2 m) est située au-dessus du till et sous les boues de la mer de Champlain. Cette couche de gravier est considérée comme une zone de contact aquifère et présente des conductivités hydrauliques modérées tandis que le till est caractérisé par des faibles conductivités hydrauliques. L'unité est peu épaisse et confinée par les boues de la mer de Champlain, exception faite des endroits où le till affleure.
Aquifère rocheux fracturé du bassin de South Nation River
La région de l'esker de Vars-Winchester comprend quatre unités géologiques principales. En ordre ascendant, les unités sont : socle rocheux, till, sables et graviers fluvioglaciaires de l'esker ainsi que les boues et sables de la mer de Champlain. Cette dernière unité peut être surmontée de sédiments alluviaux et organiques. Le socle rocheux est altéré et généralement fracturé. Il est composé de pélite carbonatée typiquement massive. Le socle rocheux a une conductivité hydraulique modérée et est considéré comme une zone de contact aquifère. L'aquifère rocheux est confiné par l'unité des boues de la mer de Champlain. Peu ou aucune quantité d'eau traverse l'unité de boues de l'esker, suggérant que l'aquifère rocheux a une très faible vulnérabilité aux contaminations de surface. Il est déduit qu'un pourcentage non négligeable de la recharge de l'aquifère rocheux (zone de contact) se produit à travers les affleurements rocheux des terrains plus élevés du bassin versant de la rivière Rideau. Dans le socle rocheux, l'eau s'écoule à travers les vides et fractures de la roche. La direction de l'écoulement des eaux dans le socle rocheux est similaire à celle retrouvée dans les dépôts sédimentaires. L'eau du socle est relativement salée et dure comparativement à l'eau contenue dans les sables et graviers de l'esker.
Aquitard des boues de la mer de Champlain
La région de l'esker de Vars-Winchester comprend quatre unités géologiques principales. En ordre ascendant, les unités sont : socle rocheux, till, sables et graviers fluvioglaciaires de l'esker ainsi que les boues et sables de la mer de Champlain. Cette dernière unité peut être surmontée de sédiments alluviaux et organiques. Les dépôts de la mer de Champlain comprennent trois sous-unités (en ordre ascendant) : varves de boue et sable, boue massive et boue stratifiée comportant localement des couches de sables dans la partie supérieure. L'unité est considérée comme un aquitard et elle présente des conductivités hydrauliques faibles. L'écoulement des eaux est réalisé à travers les pores des boues. Il est très lent à quasi nul. L'unité protège les aquifères sous-jacents de contaminations par la surface. Il limite la recharge du système aquifère. L'eau contenue dans les pores est saumâtre et peut même être salines à quelques endroits.
Projet Source Jeux de données Plus d'info
Bassin de la rivière South-NationUnités hydrogéologiques de South NationVector Dataset